•  

    "Le quatrième mur" - Sorj Chalandon

    Auteur : Sorj Chalandon

      Éditeur : Le livre de poche

     Collection : Littérature et Document

    Date de publication : 20 août 2014

    Nombre de pages : 330

    Présentation de l'éditeur

    L'idée de Samuel était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne. S. C. 

    Mon avis

    Ce roman n'est pas du tout le genre de livre que je lis d'habitude. En voyant sa couverture et en lisant son résumé, je ne l'aurai probablement jamais acheté. Seulement voilà, je voulais lire un livre et je ne savais pas lequel choisir alors, j'ai demandé à la libraire de m'en conseiller un. Je lui ai dit que j'avais pensé à lire l'"Antigone" de Cocteau mais que, comme ils ne l'avaient pas, je ne savais pas où donner de la tête. C'est alors qu'elle m'a vivement conseillé ce livre. Je l'ai donc acheté sans vraiment savoir de quoi cela parlé. Je savais juste qu'un homme rêvait de jouer "Antigone" en pleine guerre civile du Liban afin de donner un peu de paix aux habitants. Chaque personnage devrait être joué par un représentant de chaque camp.
    Et, que vous dire, à part que ce livre a été un énorme coup de cœur ?
    Ce coup de cœur est bien sur dû à la plume magnifique de l'auteur, fluide et poétique, vive et précise, forte. Mais surtout, à l'énorme claque et déferlante d'émotion que j'ai ressenti en lisant le roman.
    Impossible de le refermer et, après avoir tourné la dernière page, je me sentais mal, il fallait que je m'isole, que je réfléchisse.
    Ce livre nous parle de paix et de guerre. De l'utopie et de la folie des hommes. De colère, de liberté et de théâtre. Dans ce livre, l'inhumain côtoie l'humanité, comme dans la vraie vie. Parce que ce livre est vrai, ce livre est juste. Il ne cherche pas à faire semblant même si les détails et les images doivent être crues. Comme Chalandon l'a dit : "Il fallait écrire".
    J'ai ressenti de nombreuses émotions en lisant ce roman : de la tristesse, de la colère, de l'amour. J'ai pleuré un nombre incalculable de fois.
    Je ne connaissais pas le contexte politique, religieux, ... de la guerre civile libanaise. Alors certes, j'ai parfois eu du mal à comprendre ce qu'il se passait. Mais, l'auteur explique tout en temps voulu. On finit par voir et par comprendre. Par voir que chacun de ses personnages sont humains, pas plus mauvais les uns que les autres. C'est juste que la terrible folie des hommes, la guerre, les a emmené avec elle, dans son atroce engrenage.
    Je ne sais pas si je vous aurais donné envie de lire ce livre. C'est toujours dur de décrire ce qu'on a ressenti lors d'une telle lecture mais, je vous conseille vraiment de lire ce roman. Il est poignant, il est beau et cruel à la fois.


    2 commentaires
  • "Union mortelle pour un vampire" - Kailyn Mei Auteur : Kailyn Mei

      Éditeur : Le Petit Caveau

     Collection : Sang neuf

     Date de publication : 30 avril 2015

     Nombre de pages : 237

     Présentation de l'éditeur

    Je m’appelle Andrew Weiss, et beaucoup me considèrent comme le vampire le plus arrogant sur Terre. Jusqu’à présent, je menais la parfaite vie d’acteur riche et célèbre.
    Mais William, notre perturbé roi, m’a ordonné d’abandonner mon métier et de me débarrasser d’Amanda, ma compagne fan de créatures des ténèbres. Pire que tout pour mon ego, une de mes semblables clame que je ne suis qu’un vampire d’opérette, un séducteur patenté !
    Le seul gars capable de m’aider à devenir plus monstrueux semble être Gordon Sheppard, un écrivain de romans d’horreur réputé pour sa misanthropie. Sauf qu’il n’est pas ce qu’il semble être. Quelqu’un veut sa peau et… la mienne.
    Pour couronner le tout, ai-je signalé que ma chère Amanda me harcèle pour devenir un vampire ? A croire qu’elle n’en a qu’après mon sang !
    Voilà une fin d’année qui s’annonce mortellement compliquée...

    Mon avis

    Chaque année, la joyeuse petite famille vampire d'Andrew organise une réunion de fin d'année où leur roi, William, décide s'il leur laissera la vie sauve cette année encore. Malheureusement pour notre héro (vampire égocentrique, égoïste et un peu naïf), il semble dans les mauvaises grâces de son seigneur. Ce dernier lui demande de mettre fin à son existence humaine (parce qu'un être qui ne vieilli pas en 20 ans, cela peut finir par paraitre bizarre) mais également de rompre avec sa petite amie mortelle (Amanda) qui ne cesse de le harceler pour qu'il la transforme. De plus, la plus jeune recrue de sa famille, Sérénité, le traite de vampire cliché comme on en voit partout dans les romans pour midinettes (et qui plus est ressemblant à un certain Edward...). De quoi agacer notre charmant Andrew qui désire être le seul, l'unique, le plus beau, le plus séduisant,...
    C'est avec tous ces tracas plein la tête que notre petit vampire se retrouve à devoir résoudre une enquête menaçant la vie de l'écrivain misanthrope Gordon Sheppard. Et également à devoir faire face à des ennuis qu'il n'aurait pas soupçonnés...

    J'avais un peu peur en débutant ce roman de me retrouver face à un récit un peu gore et en sachant que ce dernier est raconté du point de vue masculin d'Andrew. Mais, je n'ai eu absolument aucun souci ! De gore, il n'y a point. Et de plus, Andrew est un personnage totalement attachant (pourrais-je le comparer à un petit chaton qui découvre encore le monde qui l'entoure et ne peut s'empêcher de commettre des bêtises ?).
    Ajouté à cela que le style de l'auteure (très fluide et dynamique) avec ses nombreuses descriptions des pensées de notre petit Andrew m'a totalement séduite et je suis totalement tombée amoureuse de l'histoire au point que j'ai énormément ralenti ma lecture lors des derniers chapitres parce que je n'avais pas envie de le terminer (même s'il y aura un second tome).

    Les vampires que vous trouverez dans ce roman ne ressemblent en rien à ceux que vous avez pu croiser dans la bit-lit. J'ai adoré le style de vie que leur a créé l'auteure comme le fait par exemple qu'ils n'aient pas de crocs, qu'avant d'avoir atteint leur maturité vampirique ils puissent encore se prélasser au soleil,...
    Kailyn Mei tourne également en dérision tous les clichés que nous avons pu croiser sur les vampires (que ce soit dans les séries ou les livres) le tout avec humour. Impossible de ne pas sourire en lisant les références à Twilight, à Buffy et à d'autres encore.

    Autre point extrêmement positif que j'ai ressenti pendant ma lecture ce sont les recherches que l'auteure a fait sur les différentes créatures surnaturelles (eh oui, il n'y a pas que des vampires dans ce roman même si les règles de leur cohabitation sont assez strictes !), sur les lieux dans lesquels ils se rendent, les références historiques présentent (comme avec Raspoutine,...). On sent que l'auteure s'est investie à fond dans son œuvre et c'est vraiment très agréable !

    Il y aussi toute cette joyeuse bande de personnages que Kailyn nous fait découvrir. Ils sont tous attachants à leur façon (sauf un personnage dont je ne vous direz pas le nom pour ne rien vous gâcher). Pour ma part, mon petit cœur vacille entre William, le beau roi vampire psychopathe totalement fou et merveilleux peintre à la carrure d'Apollon, et Keita, le vampire Japonais garde-fou de ce cher William à l'allure glaciale. On m'a cependant prévenu que William risquait de me broyer en mille morceaux et Keita a méchamment refusé mes avances. Triste monde. Bref, je pourrais vous parler de chacun des personnages qui m'ont touché (Sérénité, Madeleine, Irina, Marie,...) mais je préfère vous les laisser découvrir par vous-même.

    Quant à l'intrigue concernant l'enquête et les menaces je l'ai trouvé très bien mené. J'avais trouvé le coupable depuis le début mais je ne cessais d'attribuer la faute à un autre jusqu'à découvrir que, bah non, j'avais raison et que ce personnage avait réussi à me tromper. En plus, je n'avais absolument pas vu venir les motivations qui l'ont... motivé. Là, j'étais encore à côté de la plaque (comme Andrew ?).

    Mon seul regret dans cette lecture et que j'aurais aimé revoir l'actrice du début, Gwen, car j'avais adoré son tempérament (comme quoi, dans ce roman, même les personnages secondaires sont attachants).

    Enfin, je vous conseille donc ce roman si vous aimez, bien évidemment, les histoires de vampires ou tout simplement si vous désirez passer une excellente lecture plein d'humour et de belles références.

    Si vous n'êtes toujours pas convaincu (et même si vous l'êtes), je vous propose de vous rendre sur la page facebook de l'auteure (ici). C'est une personne géniale, gentille et qui n'hésitera pas à répondre à toutes vos questions. Et qui sait, peut-être est-ce Andrew lui-même qui vous répondra ?

     


    votre commentaire
  • Ma résolution de n'acheter aucun livre ce mois d'avril est... totalement partie en fumée.

    J'ai été tentée par plusieurs achats d'occasions auxquels je n'ai pas su résister. Si je ne prenais pas ces livres maintenant, aurais-je encore la possibilité de les retrouver à un si bon prix et dans un si bon état ?
    Ma P.A.L. a donc encore augmentée (surtout si on prend en compte le fait que je n'ai quasiment pas lu ce mois-ci...) !

    Voici tout d'abord des achats que j'avais effectué le mois précédent :
    En premier, le roman "Union mortelle pour un vampire" de la super Kailyn Mei que j'avais précommandé aux éditions Le Petit Caveau et qui est arrivée tout beau chez moi pour que je puisse enfin le lire !

    Mes achats d'avril 2015

    J'ai ensuite retrouvé un livre dans mon sac d'ordinateur (eh oui...). Livre que j'ai acheté au mois de février. Il s'agit donc du célèbre roman de chick-lit "Le Diable s'habille en Prada".

    Mes achats d'avril 2015

    Passons donc, maintenant, aux réels achats qui ont perturbé mon compte bancaire ce mois.

    Suite à la venue en France de Jenny Han et Vivian Siobhan pour une séance de dédicaces sur Paris, jai acheté deux livres. Dans un premier temps, l'intégrale de "L'été où je suis devenue jolie" de Jenny Han car j'en ai entendu énormément de bien. En plus, ayant adoré "A tous les garçons que j'ai aimé..." j'avais hâte de me plonger dans la lecture d'un autre roman de l'auteur.
    N'ayant aucun ouvrage de Vivian Siobhan j'ai également opté pour le premier tome de la trilogie Le pacte intitulé "Vengeance" que cette dernière a écrit avec Jenny Han.
    J'ai pu me faire dédicacer ces deux livres et il ne me reste donc plus qu'à les lire !

    Mes achats d'avril 2015

    En allant à Paris je me suis rendue au Boulinier (librairie de livre d'occasions) où j'ai eu la chance (ou la malchance) de trouvé deux livres qui sont dans ma wish-list depuis un moment. Les deux étant en excellent état, je n'ai pas hésité une seule seconde et je suis passée en caisse.

    Mes achats d'avril 2015

    Durant le mois, je suis allée faire un petit tour sur le site de "France Loisirs" où j'ai trouvé toute l'intégrale de la saga Percy Jackson pour un prix très attractif.
    Grande amatrice de mythologie, cette saga me faisait envie depuis un moment et je me suis dit que c'était le moment de sauté le pas. En effet, chaque tome était à 5 € au lieu du prix public de 13,90 €. Mais, en plus lorsque je mettais les 5 tomes dans mon panier, le club me déduisait une réduction de 5 € et m'offrait un livre en plus (car lors de ma première commande j'étais censée avoir eu un livre gratuit et que je ne l'avais pas eu). Toute la saga m'est donc revenue à 15 € ! Avantageux, non ?

    Mes achats d'avril 2015

    Mes parents m'ont par la suite acheté un classique que j'avais énormément envie de lire : "Les frères corses" d'Alexandre Dumas. J'avais vu le film que j'avais adoré et j'ai hâte d'entamer cette lecture.

    Mes achats d'avril 2015

    Et enfin, je suis allée faire un tour à Noz (magasin de déstockage,...) avec ma mère et j'ai craqué pour quelques livres. Le roman "Porte de la paix céleste" de Shan Sa est celui qui me fait le plus envie. Pour les autres, j'espère faire de belles découvertes.

    Mes achats d'avril 2015  Mes achats d'avril 2015

    Récapitulatif :

    "Le passeur du temps" de Mitch Albom aux éditions Pocket - 6,20 € (payé 2 €)

    "Des vies derrière soi" de Maxime Altério aux éditions PRISMA - 18,95 € (payé 2,99 €)

    "Les frères corses" d'Alexandre Dumas aux éditions Folio collection Classiques - 5,80 € (cadeau)

    "Chine, 365 us et coutumes" de  Sophie Francoeur et Anne-Marie Cattelain Le Dû aux éditions Du Chêne - 14.95 € (payé 3 €)

    "L'été où je suis devenue jolie - intégrale" de Jenny Han aux éditions Albin Michel collection Wiz - 20,90 € (payé 15 €)

    "Le pacte 1 - Vengeance" de Jenny Han et Vivian Siobhan aux édition Panini collection SCARLETT - 16 €

    "Union mortelle pour un vampire" de Kailyn Mei aux éditions Le Petit Caveau collection Sang Neuf - 17,90 €

    "Percy Jackson 1 - Le voleur de foudre" de Rick Riordan aux éditions France Loisirs - 13,90 € (payé 5 €)

    "Percy Jackson 2 - La mer de monstres" de Rick Riordan aux éditions France Loisirs - 13,90 € (offert)

    "Percy Jackson 3 - Le sort du Titan" de Rick Riordan aux éditions France Loisirs - 13,90 € (payé 0 €)

    "Percy Jackson 4 - La bataille du labyrinthe" de Rick Riordan aux éditions France Loisirs - 13,90 € (payé 5 €)

    "Percy Jackson 5 - Le dernier Olympien" de Rick Riordan aux éditions France Loisirs - 13,90 € (payé 5 €)

    "Porte de la paix céleste" de Shan Sa aux éditions Du Rocher - 72 F (payé 1,45 €)

    "Quand on s'embrasse sur la Lune" de Stéphane Tuney aux éditions Albin Michel collection Wiz - 19,50 € (payé 3,50 €)

    "Chine rouge I - Édifier un socialisme à la chinoise / Le grand tournant des années 80" de Xavier Walter aux éditions François-Xavier de Guibert collection Histoire essentielle - 29,50 € (payé 0,99 €)

    "Le Diable s'habille en Prada" de Lauren Weisberger aux éditions Pocket - 9,50 € (payé 3,50 €)

    "Traque sauvage - La légende de la femme-louve" de Sylvie Wolfs aux éditions PRISMA - 19,90 € (payé 2.99 €)

    Ces livres qui me font envie pour le mois prochain :

    Vu l’échec du "zéro achat" pour ce moi d'avril j'ai décidé que, plutôt de m'imposer aucun achat, j'allais essayer de m'imposer un nombre limité de livres.
    Voici donc ceux que j'ai choisi :

    Ces sorties littéraires de l'année qui m'intéressent Ces sorties littéraires de l'année qui m'intéressent  Mes achats d'avril 2015 Ces sorties littéraires de l'année qui m'intéressent Mes achats d'avril 2015 Mes achats d'avril 2015

    J'aimerai également m'acheter une romance historique car il ne m'en reste plus dans ma bibliothèque (enfin, si on omet les réécritures de l’univers de Jane Austen et le tome 1 d'"Outlander"). Sauf que pour le moment j'hésite entre plusieurs titres alors je me déciderais surement directement en librairie.
    Je vous met tout de même les images de mes hésitations, on ne sait jamais.

                                                                                           Ces sorties littéraires de l'année qui m'intéressent Ces sorties littéraires de l'année qui m'intéressent Mes achats d'avril 2015

     

    Et vous, qu'avez-vous acheté ce mois-ci ?


    2 commentaires
  • Fan convention "Bleu Saphir" à Paris

    Plus j'y repense et plus la saga des Gemmes de Kerstin Gier - que vous pouvez retrouver chez nous aux éditions Milan, collection MACADAM - a été sans conteste ce qui m'a redonné goût à la lecture après environ 2 ans durant lesquels je n'ai rien lu.
    J'ai vu le premier film totalement par hasard en cherchant un film à regarder sur le net, je l'ai adoré ! Je suis allée m'acheter le Dvd afin de pouvoir le revoir encore et encore. J'ai ensuite foncé en librairie pour me procurer les trois tomes que compte la saga : "Rubis Rubis", "Bleu Saphir" et "Vert Émeraude" (et ce n'a pas été une mince affaire car les deux derniers tomes étaient en rupture de stock). Impossible de décrocher avant d'avoir lu la dernière phrase tant j'ai adoré, adoré et encore adoré !
    C'est donc tout naturellement que j'ai décidé de me rendre à la Fan convention qui a eu lieu à Paris le 18 avril 2015. Il s'agissait d'une avant-première et unique diffusion du film en salle. Cela a été rebaptisé "Fan convention" car les acteurs ne pouvaient pas être présent en raison du tournage du troisième volet. Le fans se voyait aussi remettre un lot de goodies exclusifs disponibles uniquement à ce moment.

    Je vous avouerais que le prix n'était pas donné : 30 €.
    Mais, j'avais prévu de me pré-commander le Dvd, alors à environ 15 € sur les sites d'achats en ligne, et sachant que la place de cinéma là où a eu lieu la projection du film vaut 11 €... je me suis dit que ça valait tout de même le coup.

    Le pack de goodies comprenait :
    - Un Dvd "Bleu Saphir" une semaine avant sa sortie
    - Un marque page recto/verso
    - Une affiche géante (80x60 cm)
    - Un T-Shirt "Bleu Saphir" édition Xemerius
    - Un mug officiel "Bleu Saphir"
    (- Le tout mis dans un sac "Bleu Saphir")

    Ce que j'attendais le plus dans ce pack c'était sans contexte le Dvd.
    J'aimais beaucoup l'idée de la tasse mais je doutais un peu du rendu et pourtant, maintenant que je l'ai en vrai, je l'adore !
    Le marque page est très bien aussi. Je pense que je vais aller le plastifié pour rallongé sa durée de vie car il risque de vite s'abimer sinon.
    L'affiche géante est parfaite même si la mienne à un peu souffert dans le métro parisien.
    Seule déception peut-être pour le T-Shirt. Il est très bien mais assez juste. C'est une taille unique M, qui taille vraiment petit. Je suis grande et mince alors je rentre dedans même si les épaules sont un peu justes (bon, ça va, je l'utilise pour rester pépère chez moi donc je tire un peu dessus quand les manches remonte). Je pense cependant que plus d'un ne pourront pas le mettre et c'est bien dommage...
    Voici quelques photos du joli pack :

    Fan convention "Bleu Saphir" à Paris

    Fan convention "Bleu Saphir" à Paris

    Fan convention "Bleu Saphir" à Paris Fan convention "Bleu Saphir" à Paris Fan convention "Bleu Saphir" à Paris Fan convention "Bleu Saphir" à Paris Fan convention "Bleu Saphir" à Paris

    (Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)

    Passons maintenant à mon avis sur le film !

    On a dû commencer à nous faire entrer dans le cinéma vers 13h20. Jusque-là, nous attendions tous dans le vent parisien sur le magnifique trottoir des Champs-Élysées à quelques mètres de l'Arc de Triomphe (cadre splendide pour le non-parisiens et même les parisiens).
    J'ai eu une petite frayeur en rentrant dans le cinéma même car son entrée est assez petite mais, il faut dire qu'ils sont en plein travaux.
    Pourtant, toutes mes inquiétudes se sont envolées lorsque je suis entrée dans la salle de projection : immense salle (400 places), magnifiques fauteuil super confortables,...
    Et d'une propreté impeccable (peut-être est-ce parce qu'il est interdit de manger dans ce cinéma ?).
    De quoi nous donner encore plus envie que le film commence.

    Fan convention "Bleu Saphir" à Paris

    Avant de commencer, je vous laisse tout d'abord regarder la bande-annonce (ou re-regarder pour ceux qui l'on déjà vu) :

    Que dire sur ce film à part que je l'ai adoré et que je veux le revoir immédiatement ?
    Vive Gideon, le nouvel homme de ma vie (ou plutôt le nouvel homme de mon harem vu le nombre d'hommes virtuel que comporte ma vie x'D).
    J'ai apprécié ce second volet encore plus que le premier. Il est plus drôle, il y a plus de romance, plus de réponses au question que se pose le spectateur,...
    Quel bonheur de retrouver le couple que forme Gwendolyn et Gideon ! Un pur délice. Et puis, il ne faut surtout pas oublier l'apparition de notre petit démon adoré, j'ai nommé Xemerius (il est trop mignon, je l'adore, j'en veux un !).
    Je regrette que l'on n'ait pas vu plus interagir Raphaël et Leslie mais espérons que ce soit pour le troisième volet en court de tournage actuellement !
    J'ai également trouvé le film trop court. Lorsqu'il s'est terminé j'avais l'impression qu'il venait à peine de commencer (alors que le film dure un tout petit peu moins de 2h).
    Comme pour le premier volet, "Rouge Rubis", l'ordre des scènes ne correspond pas tout à fait à celles du livre mais, je ne trouve pas ça dérangeant car les personnages sont fidèles, leur caractère est bien là,... Et puis, l'univers créé par l'auteure est parfaitement respecté lui aussi.
    Quant au jeu d'acteur, je ne pourrais pas vous en dire grand-chose car tant que le film me plait et que je suis vraiment dedans, je n'y fait pas attention (sauf si c'est très très mauvais). Mais pour moi, Jannis Fuchssteine et Maria Ehrich se sont améliorés depuis le premier volet de la saga.
    Et le grand avantage de regarder un film dans une salle de cinéma rempli de fans c'est l'ambiance ! Qu'est-ce que ça fait du bien d'entendre tout le monde rire, gagatiser,... en même temps !

    Et on va se quitter sur un petit extrait de mes préférés et un grand merci aux organisateurs pour cet événement :


    2 commentaires
  • "Darcy, what else ?" - Teri Wilson

    Auteur : Teri Wilson

      Éditeur : Harlequin

     Collection : &H

     Date de publication : 25 février 2015

     Nombre de pages : 432

    Présentation de l'éditeur

    C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier.
    La bonne blague. C’était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue ; d’ailleurs, les hommes, l’amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre. Non, vraiment, pour elle, c’est fini. Les hommes sont morts, vive les chiens ! Un chien, ça ne trompe pas, ça ne râle pas, ça vous fait toujours la fête et c’est content de vous voir. Et Bliss, sa chienne adorée, le lui prouve tous les jours. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres – de l’autre côté de l’Atlantique ! – pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours.
    Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’irritant et arrogant et désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race.
    Et – accessoirement – membre du jury…

    Mon avis

    Une réécriture d'"Orgueil et préjugés" dans l'univers de la chick-lit c'est tout ce dont j'avais besoin pour passer un excellent moment. Le résultat est frais, amusant et sans prise de tête.

    Teri Wilson s'est librement inspirée du chef-d’œuvre de Jane Austen pour écrire son roman. L'intrigue suit les grandes lignes de celles de l’œuvre originale si ce n'est qu'elle a été modernisé, remanié à la manière de l'auteure et que certains points, comme le nom des personnages, leur caractères,... changent (ainsi Caroline Bingley deviendra Helena Robson et Jane Bennet sera Jenna Scott).

    Le bé-mol que je mettrais à cette adaptation est le caractère de Mr Darcy. Le Donovan Darcy qu'on nous donne à suivre est beaucoup moins timide, renfermé et mystérieux. Lui qui s'est toujours tenu éloigné des femmes car elles n'en veulent qu'à son argent (puisqu'il est le célibataire le plus en vue d'Angleterre) se retrouve à être follement attiré par la jeune Elizabeth Scott qu'il a rencontré à New York lors d'un concours canin et qu'il aura l'occasion de retrouver à Londres.
    Le caractère d'Elizabeth est, pour moi, bien respecter même si je l'ai trouvé un peu girouette (un coup oui, un coup non,...) et exaspérante (trop enfermée dans ses préjugés). Après une mésaventure avec un des parents d'élève de l'école privée privilégiée où elle enseigne, elle va se retrouver suspendue de ses fonctions et décider de se consacrer aux concours canins (univers totalement adorable pour le coup). Dès lors, elle a une basse estime de tous ceux qui sont fortunés. Qui dit riche dit foncièrement mauvais.
    D'autres personnages plus secondaires comme Jenna par exemple - la sœur de Lizzie - n'ont pas forcement le caractère que je leur aurais imaginé dans le présent. Mais, tout est une question de point de vue et l'auteure les a juste imaginé différemment sans que ça ne dénote.

    Autre petit bé-mol que je noterais : l'attirance charnelle entre les personnages. Avant de découvrir qu'ils sont réellement amoureux l'un de l'autre (c'est une réécriture d'"Orgueil et préjugés", je ne pense spoiler personne en disant ça), les personnages ne semblent qu'être attirés sexuellement l'un envers l'autre. Heureusement pour nous, ça s'atténue par la suite est on ne peut que les trouver adorables !

    Pour ce qui est de la narration, on oscille entre le point de vue de Mr Darcy et celui d'Elizabeth tout deux raconté par un narrateur omniscient. J'ai beaucoup apprécié cette alternance qui ajoute du positif à cette adaptation (parce qu'en plus de savoir ce que pense Elizabeth on a la joie de savoir également ce que pense Mr Darcy !)

    Alors, je vous avouerais que les rebondissements sont prévisibles mais on passe un excellent moment.

    Si vous voulez une petite lecture détente : foncez !


    2 commentaires