• "Les Fourberies de l'Amour" - Georgette Heyer

    "Les Fourberies de l'Amour" - Georgette Heyer

    Auteur : Georgette Heyer

    Éditeur : Milady Romance 

    Collection : Pemberley

    Date de publication : 23 octobre 2014

    Nombre de pages : 427

    Présentation de l'éditeur

    Un gentleman peut en cacher un autre…  

    Pour rendre service à sa mère criblée de dettes, Evelyn Denvill, dandy désinvolte, accepte de jouer la comédie de l’amour à Cressida Stavely, issue d’une famille fortunée, dans l’espoir de restaurer les finances familiales. Mais le soir où un dîner est donné en son honneur par la famille de sa fiancée, Evelyn disparaît. Son frère jumeau, lord Christopher, accepte à contrecœur de le remplacer à cette réception. Et comme le hasard fait bien les choses, le jeune homme tombe sous le charme de la ravissante fiancée de son frère…

    Mon avis

    La couverture ainsi que le résumé de ce roman m'ont beaucoup tenté et je n'ai pas pensé une seule seconde que je pourrais être déçue. A mon grand regret, j'avais tort. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire et avait l'impression d'observé toute l'intrigue de loin. De ce fait, j'ai trouvé le roman long, peu rythmé et j'ai bien failli l'abandonner plusieurs fois...

    Le roman est assez long à se mettre en place. On doit mettre 100 pages à parler des difficultés financière que rencontre la mère des jumeaux, Evelyn et Kit (Christopher).

    Ensuite, j'ai trouvé que l'auteure utilisait énormément de dialogues. Ce n'est pas forcement pour me déplaire mais, en particulier à cause de ça, j'ai trouvé que les personnages manquaient de profondeur. On s'attarde sur les détails au lieu de s’intéresser aux personnages. Le caractère de Kit ne se ressent absolument pas et, comme il doit se faire passer pour son frère, on a encore moins l'occasion de le découvrir. Le personnage de la mère m'a totalement exaspéré. Elle m'a semblait niaise, trop immature pour une mère, voulant être bonne avec tout le monde mais se complaisant dans ses erreurs et dans ses dettes. Le caractère d'Evelyn n'est pas plus développé que les autres et il m'a semblé tout aussi fade. D'ailleurs, si leur nom n'était pas indiqué différemment dans le roman, je ne vois pas la différence entre Evelyn et Kit si ce n'est que ce dernier est un peu plus sérieux. Le personnage de Cressy ne m'a absolument pas ému ni plu et j'ai plutôt trouvé énervant ses fou rire incessants et son manque de sérieux, parfois, face à la situation. Par contre, j'ai adoré le personnage de Lady Stavely, la grand-mère de Cressy, personnage totalement acariâtre mais qui, au final, possède un grand cœur.

    Plusieurs fois je me suis demandée si je n'avais pas loupé plusieurs pages durant ma lecture (ce qui n'a pas était le cas je vous rassure). D'une page à l'autre on apprend que Kit est follement amoureux de Cressy mais, on ne sait pas pourquoi et, même en essayant de deviner, je n'ai toujours pas compris. De même lorsque Cressy découvre qu'en fait celui qu'elle prend pour Evelyn n'est pas Evelyn mais bien Kit. Elle n'a rencontré Evelyn qu'une fois auparavant mais, elle dit avoir deviné dès le début que Kit se faisait passé pour lui lors de la réception et encore après. Comment a-t-elle pu y arriver ? Même Lady Denville, la mère des jumeaux, arrive à les confondre !

    Côté romance, j'ai trouvé qu'elle n'était pas assez développée contrairement aux intrigues familiales. De plus, l'auteure décrivait parfois des éléments tout à fait inutiles (à mon avis) à l'intrigue de l'histoire et qui n'ont fait qu'alourdir son contenu. La fin m'a également assez déçue car je trouve que plusieurs questions restent en suspens (Que va-t-il se passer lorsque Kit va aller voir le père de Cressy ? Que va-t-il advenir d'Evelyn et Patience ?...)

    Bref, cette lecture fut une grosse déception.

    J'ai un autre livre de Georgette Heyer dans ma PAL - "Adorable Sophy" - et j'espère qu'il me plaira d'avantage.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    danie
    Mardi 27 Octobre 2015 à 19:35
    Mais non, il n'a jamais été mentionné que Cressy a tout de suite deviné pour Kit. C'est en voyant le portrait des deux jumeaux et lorsque Amabel a dit "Ki..." au lieu d'Evelyn que Cressy a realisé que c'était Kit
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :