• "La fiancée du Nouveau Monde" - Elizabeth Lane

    "La fiancée du Nouveau Monde"  - Elizabeth Lane

    Auteur : Elizabeth Lane

     Éditeur : Harlequin

     Collection : Jade

     Date de publication : 1er février 2009

     Nombre de pages : 387

    Présentation de l'éditeur

    Virginie, 1702.
    A la mort de son père, garde-chasse chez un riche propriétaire terrien aux mœurs dissolues, la ravissante Dora Whitney subit le harcèlement de ce dernier. Très vite, l'affaire tourne au drame. Dora s'enfuit et gagne le port de Southampton avec le fol espoir d'embarquer pour l'Amérique, ce Nouveau Monde qui, en ce début de XVIIIe siècle, fait encore figure de terre promise. Aux docks, miraculeusement, la chance se présente sous les traits de l'énigmatique capitaine James Forrester, qui, sans poser de questions, accepte de la prendre à son bord à une condition : qu'elle consente à signer sur-le-champ un contrat faisant d'elle pour cinq ans la servante attitrée de Celia Pomeroy, la riche veuve que Forrester doit épouser bientôt en Virginie. Ravie de se voir offrir un avenir auquel elle n'osait plus croire, Dora signe avec empressement - et ne tarde pas à le regretter...

    Mon avis

    Je ne m'attendais pas à grand chose en entamant ce livre. Je dois même dire que j'étais quasiment sûre que j'allais être déçue sans vraiment savoir pourquoi.

    J'ai pourtant étais agréablement surprise et j'ai adoré ma lecture. A chaque fin de chapitre je me devais de lire le suivant tellement je souhaiter connaitre la suite.

    Dora Whitney, jeune et jolie servante, s'enfuie de la demeure du riche lord anglais chez lequel travaillait son père avant de mourir afin de ne pas subir les assauts de ce monstre assoiffée de chair. Elle décide alors de s’embarquer pour l'Amérique là où il ne pourra jamais la retrouver. Ne possédant aucune fortune, elle ne peut malheureusement pas payer son voyage. Elle tente tout de même sa chance au bord du Pégase où le capitaine, James Forrester, lui propose de s'embarquer si elle signe un contrat de cinq ans qui la placera sous les ordres de sa future épouse : Celia Pomeroy. Dora accepte donc de devenir la servante de cette dernière et de lui appartenir pour les cinq années à venir. Elle ne s'attendait pas à tomber amoureuse du beau capitaine et qu'en plus, cet amour soit réciproque avec tout ce que cela implique de difficultés.

    Comme souvent bien des romances celle-ci est cousu de fils blancs mais je l'ai trouvé très bien menée. Elle contient tout ce qu'on attend d'elle : amour, amitié, grands méchants, vengeance, fin heureuse.
    De ce fait, peut-être que les personnages peuvent sembler un peu trop caricaturaux. Les gentils sont gentils. Les méchants sont vraiment méchants (sans même avoir l’once de bonté qu'on pense au bout d'un moment qu'ils ont). Du coup, j'ai adoré les gentils et j'ai détesté les méchants.

    Dora est un personnage vraiment attachant. Éprise de nature et de liberté, elle se retrouve malgré elle esclave d'une femme redoutable dans un pays dont les mœurs lui sont étrangères (esclavage, culture du tabac,...).
    James est également un personnage très agréable. Bien qu'il tombe amoureux de Dora dès le premier regard il ne s'en rend pas compte immédiatement et se trouve un moment torturé entre sa raison (épouser la riche et belle Celia) ou ses sentiments (céder à son désir pour Dora).
    J'ai également adoré le couple formé par les deux esclaves de Celia : Thomas et Minna. Certes leur romance n'est pas énormément développée (voir pas du tout en fait...) mais j'ai étais tellement attendris par les petits gestes tout mignons qu'ils avaient l'un pour l'autre que ce n'est pas si grave.
    J'ai également adoré Hetty, la mère de Thomas, au grand cœur qu'elle est obligé de cacher à cause de la terreur qu'elle ressent face au terrible régisseur de Celia, Jake Sloan.

    Quant à Lord Dunsmore, Quint, Jake Sloan ou encore Celia, je les ai détesté au plus haut point.

    La plume de l'auteure est très fluide et simple. Quelques mots concernant les partis du bateau sur lequel embarque Dora peuvent cependant être difficiles à comprendre si on ne les connais pas au préalable.

    Un défaut que l'on pourrait (peut-être) noter c'est la fin un peu rapide du roman. Mais on l'a tellement attendu, on l'a tellement espéré lorsqu'il y a eu tous ces rebondissements qu'on est ravi de l'avoir. Cette fin rapide ne m'a pas du tout déranger à ma lecture et je trouve même qu'elle est plus belle en étant aussi courte (et puis, cet épilogue est si beau).

    En résumé, ce roman a été une très belle lecture que j'ai énormément appréciée. Une lecture sans prise de tête et une très jolie romance.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :