• "Hopeless" - Colleen Hoover

    "Hopeless" - Colleen Hoover

    Auteur : Colleen Hoover

    Éditeur : Fleuve

    Collection : Territoires

    Date de publication : 2 octobre 2014

    Nombre de pages : 506

    Présentation de l'éditeur

    Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l'effet qu'il produit sur elle. D'autant que ce garçon croit la connaître, alors qu'elle n'a aucun souvenir de lui...
    Véritable phénomène sur tous les réseaux sociaux, n°1 sur la liste des best-sellers du New York Times, Hopeless a déjà conquis des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde.

    Mon avis

    J'ai lu ce roman en lecture commune et, alors que Love and Passion of Books a adoré (sa chronique ici) et considère ce livre comme un véritable coup de coeur, je reste plus que perplexe. Je m'attendais à plus face à ce roman. Je m'attendais à être surprise par les révélations qu'on m'avait annoncé comme étant "incroyables" et "choquantes". Malheureusement, vers moins de la moitié du livre, j'avais quasiment tout deviné. Du coup, de ce côté, c'était raté.

    Sky est une jeune fille qui vit seule avec sa mère adoptive, Karen.
    Cette dernière n'a jamais autorisé sa fille à s'inscrire dans un lycée (ou tout autre établissement scolaire) et est contre tout appareil électronique. Sky a tout de même réussi à la convaincre d’effectuer sa terminale dans un véritable lycée public.
    Le jour de la rentrée, en se rendant à la fin des cours au supermarché, elle fait la rencontre de Holder qui semble la connaitre mais dont elle ne se souvient pas. Contrairement aux autres garçons pour lesquels elle n'a jamais éprouvé un seul sentiment, elle commence à sentir de l'attirance pour le beau jeune homme assez mystérieux mais qu'elle suppose être un cas désespéré en raison du tatouage qu'il a sur l'avant-bras : Hopeless.
    Elle est loin de se douter de l'importance que va prendre Holder dans sa vie...

    J'ai eu beaucoup de mal à bien me mettre dans le roman. Au début je n'arrivais vraiment pas à cerner le personnage d'Holder - un peu trop lunatique - ni même celui de Six, la meilleure amie de Sky, et ça m'a un peu dérangé.
    Par contre le bon point revient à la personnalité de Sky. Comme elle n'a jamais était scolarisé autre part qu'à domicile et qu'elle n'a accès à absolument aucune technologie (pas de téléphone, pas d'ordinateur ni de télévision,...) je m'attendais à ce qu'elle soit un peu cruche et toujours à pleurnicher. Absolument pas. Sky est une personne absolument formidable et, je trouve, vraiment mature pour ses 18 ans. Elle est adorable à toujours dire ce qu'elle pense sans réfléchir et surtout pas vraiment dans les situations adaptées. Malgré tout ce qu'elle découvre et vit elle trouve tout de même le moyen de se relever sans cesse. D'affronter la vie. Et tout ça, c'est en partie grâce à Holder. Holder, le garçon doux, protecteur et assez mystérieux qui est toujours là pour elle. Il forme ensemble un couple magique, totalement fusionnel.

    Le roman pourrait se diviser en deux parties. Une qui se concentre sur le rapprochement de Sky et Holder et l'autre,beaucoup plus sérieuse, qui est celle des révélations. J'ai nettement préféré cette seconde partie même si elle est plus "froide".
    Par contre, ce qui m'a un peu beaucoup dérangé ce sont les descriptions durant de longues pages des gestes d'affection entre les deux protagonistes. Une fois ça passe, deux, trois fois aussi. Mais au bout de cinq descriptions détaillées d'un bisou ou même d'un câlin j'avoue en avoir eu un peu marre.

    J'aurai aimé que certains personnages secondaires soient un peu plus développés comme par exemple Berckin, le nouveau meilleur ami de tout l'univers de Sky.

    J'ai cependant beaucoup apprécié la plume de l'auteure qui est assez fluide est permet au roman de se lire vite. Je note néanmoins un petit b-mol pour les dialogues avec les "[...], je dis,[...]" ou "[...], je lui répond, [...]" alors que moi j'ai plutôt tendance à inverser sujet-verbe ce qui m'a donc dérangé lors de la lecture mais c'est une remarque tout à fait personnelle (comme toute cette chronique en fait...).

    Bref, ce n'est pas une lecture incroyable pour moi même si le thème abordé - d'ailleurs, c'est la première fois que je lis un livre avec ce thème - est vraiment dérangeant. Je ne dis pas pour autant que je ne me suis pas senti mal face aux souffrances des personnages car ce n'est pas la cas.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mars 2015 à 18:19

    Moi aussi avec les "je dis" et autre j'ai eu du mal !!! J'avais tendance à les inverser dans ma tête pour que j'arrive à mieux le lire. D'ailleurs j'ai fait cela jusqu'à la fin. Par contre j'ai bien apprécié le livre :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :