• "Belle" - Robin McKinley

    "Felicity Atcock, Tome 2 - Les anges ont la dent dure" - Sophie JomainAuteur : Robin McKinley

     Éditeur : Mnémos

     Collection : Dédales

     Date de publication : 21 avril 2011

     Nombre de pages : 237

    Présentation de l'éditeur

    Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. À quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d'une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s'acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l'histoire d'un château magique et de la terrible promesse qu'il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : " Belle, voulez-vous...? ". Ceci est son histoire...une histoire d'amour et de rêve.

    Mon avis

    Le conte de "La Belle et la Bête" est de loin mon favori alors, comment résister à cette réécriture ?
    J'ai été captivée par ce roman tout en poésie et contemplation avec lequel l'auteure donne un nouveau souffle de vie au conte de notre enfance.

    Bien que l'histoire reste très proche du conte original, l'auteure y apporte quelques différences pour notre plus grand plaisir.
    Tout d'abord, nous voyons le récit du point de vue de Belle puisque celui-ci est écrit à la première personne.
    Cette narration nous permet de plonger au cœur des émotions que ressent Belle en découvrant ce château, cette Bête et tous les secrets magiques qui les entourent. En d'autres termes : on vit le récit.
    Ensuite, cette Belle que nous suivons ne semble pas, au départ, être destinée à devenir une héroïne. C'est en effet une jeune fille au physique banal s’éclipsant devant la beauté de ses sœurs qui nous est décrit (contrairement aux autres versions où Belle est la plus jolie de toutes). Aux soirées mondaines et aux bals, elle préfère la lecture d'auteur grecs et les chevaux.

    Comme le roman est plus étoffé que le conte original cela permet de donner aux personnages une toute nouvelle profondeur. Je m'attendais cependant à ce que la Bête, toujours très douce avec Belle, soit plus effrayante de temps en temps. Qu'elle retrouve le côté animal de la créature en laquelle on l'a transformé ce qui n'a malheureusement pas été le cas et qui est, pour moi, l'un des seuls défauts à cette réécriture. L'autre défaut serait surement la fin de ce récit un peu trop court à mon goût. J'aurai aimé voir la réaction de la famille de Belle à la vue de ce dénouement, découvrir Bessie et Lydia après la levée de la malédiction,...

    Je n'ai détesté aucun des personnages tous plus attachants les uns que les autres (je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser découvrir les personnages créés par l'auteure que l'on ne retrouve pas dans le conte de départ).

    J'ai beaucoup aimé la part offerte à la magie dans le roman. Elle est partout et nous surprend à chaque instant.

    Un seul grand regret : un récit un peu trop court mais, toujours plus long qu'un conte alors, peut-on s'en plaindre ?

    Je conseille ce roman à tous les amoureux des contes, aux amoureux de "La Belle et la Bête" (que ce soit ceux du conte ou du long métrage d'animation de Disney) ou aux grands enfants qui ont envie de revivre leur jeunesse.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :