• "Adorable Sophy" - Georgette Heyer

    "Adorable Sophy" - Georgette Heyer

    Auteur : Georgette Heyer

     Éditeur : Milady

     Collection : Pemberley

     Date de publication : 20 septembre 2012

     Nombre de pages : 456

    Présentation de l'éditeur

    Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophy, une cousine éloignée, elle ne s’attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l’ordre établi.
    Indépendante, sûre d’elle, n’hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophy ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d’Ombersley attend des femmes. D’ailleurs, ne devrait-il pas dompter l’impudente, avant que ses manières scandaleuses ne commencent à lui plaire un peu trop ?

    Mon avis

    Lorsque Sir Horace demande à sa sœur de garder sa fille Sophy le temps qu'il sera au Brésil, celle-ci accepte.
    En effet, son frère lui a assuré que la jeune fille était tout ce qu'il y a de bien élevée et de douce. En bref, un véritable amour.
    La famille Ombersley ne se doute pas qu'elle va alors recevoir une véritable tornade capable de tenir tête au froid et autoritaire Charles Rivenhale d'Ombersley, fils ainé de la famille Ombersley. Ce dernier est fiancé à la dévote Miss Wraxton et est devenu maitre de la famille après avoir fait un héritage et réglé les dettes de son père.

    J'avais un peu peur de commencer ce livre ayant était très déçu d'un autre livre de l'auteur : "Les Fourberies de l'Amour".
    Cependant, j'avais tort. "Adorable Sophy" fut une très bonne surprise. J'ai adoré. Ce roman m'a vraiment réconcilié avec Georgette Heyer (j'ai d'ailleurs était étonné que l'auteure soit née en 1902 et décédée en 1974).

    Je suis littéralement tombée sous le charme du personnage de Sophy, totalement en contradiction avec ce que l'on attend des femmes de son siècle. Indépendante, moderne, espiègle et qui n'a pas la langue dans sa poche. Elle est le portrait craché de ma sœur, Sophie. C'est peut-être aussi pourquoi j'ai tout de suite aimé ce personnage.
    Sophy m'a également fait penser à Emma, me personnage du roman éponyme de Jane Austen, dans son besoin de s'occuper des autres et de leurs affaires matrimoniales. Et, comme Emma, impossible de la détesté, elle est adorable.
    Le personnage de Charles était aussi parfait. Froid et "cruel" comme on les aime, non ?
    J'ai adoré détester Miss Wraxton qui, tout au long du roman, se mêle de choses qui ne la regarde absolument pas tout en trouvant ça parfaitement justifié...
    Les autres personnages comme Cécilia ou encore son jeune poète sont très attachants bien que quelque peu stéréotypés.

    Je tiens également à préciser que le côté romance entre les deux protagonistes principaux n'est pas forcément très développé. Pour ma part j'ai préféré que ça avance doucement entre eux car on peut voir ainsi l'évolution des pensées de Charles envers Sophy (pas comme dans "Les Fourberies de l'Amour" où les personnages disent qu'ils s'aiment sans que le lecteur ait le temps de comprendre le pourquoi du comment).

    Bien sûr, on se doute un peu de la fin du roman dès qu'on en débute la lecture mais l'écriture de l'auteure est très fraiche et agréable ce qui fait d'"Adorable Sophy" une bonne lecture si on veut ne pas trop se prendre la tête, rire et se détendre.


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Février 2015 à 09:59

    C'est pas mon style de lecture mais je me laisserais bien tenter. En ce moment, j'aime bien les lectures sans prise de tête!  

    2
    Mercredi 11 Février 2015 à 18:29
    J'adore Milady, mais ce genre d'histoire n'est pas "Vu/revu" ? J'hésite.
    3
    Jeudi 12 Février 2015 à 09:49

    @Min Hee : Ce n'est pas prise de tête et le style de l'auteure est à mon sens assez moderne ^^

    @Buckette : J'avoue que c'est du vu et revu comme la plupart des romance. On se doute de la fin dès le début mais ça fait du bien de temps en temps.

    4
    Samedi 14 Février 2015 à 16:30

    Un roman super agréable à lire, mais contrairement à toi Xiaolin, j'aurais préféré une évolution plus rapide de la romance entre les 2 personnages principaux. Je sais pas si c'est la mode cette année mais les fins de romans sont toutes trop rapides et bâclés. 

    En tous cas,  le personnage de Sophy m'a beaucoup fait pensé au personnage d'Irène Adler. Suis - je la seule à avoir fait le rapprochement ?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :